Rwanda-Uganda : La frontière de Cyanika sera bientôt opérationnelle 24h/24h

Share it
La frontière de Cyanika, dans le district de Burera, Province du Nord

La frontière de Cyanika, dans le district de Burera, Province du Nord

L’Amb.Valentine Rugwabiza, Ministre chargée des activités de la Communauté de l’Afrique de l’Est, (MINEAC, sigle en anglais) a confirmé que le système de l’union douanière sur la frontière de Cyanika va bientôt débuter. Les heures de travail vont passer de 16h à 24h/24 pour faciliter la circulation des biens et des personnes. Actuellement 5.8% de toutes les marchandises qui entrent au Rwanda passent par la frontière de Cyanika et 0.7% des exportations du Rwanda passent par cette même frontière. Cyanika se situe dans le District de Burera au Nord du Rwanda, et la frontière partage le Rwanda et l’Ouganda.

A l’occasion de la visite à la frontière de Cyanika, le 02/12/2014 par l’Amb.Valentine Rugwabiza, Ministre chargée des affaires de l’EAC, a déclaré que les heures de travail à cette frontière seront revues à la hausse selon un plan déjà existant. Ce qui est une sorte d’accélération de l’intégration régionale.

D’habitude la frontière de Cyanika commençait ses activités à 5h du matin pour clôturer à 20h. Ce qui handicape les utilisateurs de cette frontière surtout pour le commerce comme le dit  Julius Nduwayezu. «  Ils devraient nous accorder du temps pour qu’une personne puisse rentrer même à 22h, au lieu de passer la nuit en Ouganda. Actuellement, après 20h, tu passes la nuit en Ouganda, ce qui freine la vitesse de nos activités, c’est une grande perte ».

La Ministre Rugwabiza a rassuré qu’il y a déjà un programme d’augmenter les heures de travail sur cette frontières comme c’est le cas pour d’autres frontières par des discussions au préalables entre le Rwanda et l’Ouganda. «  Il y a le plan de prolonger les heures de travail à cette frontière mais nous en tant que le Gouvernement Rwandais nous devons d’abord en discuter avec le Gouvernement Ougandais pour prendre la conclusion ensemble ».

Selon l’Amb. Rugwabiza, c’est qu’il y a la volonté pour les deux côtés, « nous allons sans doute y arriver, mais, nous devons avons en discuter, ce n’est pas, une décision qui peut être prise par une seule partie… ».

Tags:

 

About the author

Olive Ndaka is the Junior Editor for RwandaEye. An investor and young entrepreneur, she is a quick learner and has contributed many articles for RwandaEye in Kinyarwanda.

More posts by | Visit the site of Ndaka

 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment

 




 

 
 

Warning: Illegal string offset 'id' in /home/wp_ts2em7/rwandaeye.com/wp-content/themes/manifesto/footer.php on line 4

Warning: Illegal string offset 'id' in /home/wp_ts2em7/rwandaeye.com/wp-content/themes/manifesto/footer.php on line 4

Warning: Illegal string offset 'id' in /home/wp_ts2em7/rwandaeye.com/wp-content/themes/manifesto/footer.php on line 4