Rwanda : Le secteur minier, cause de l’augmentation des exportations de 5% en 2014

Share it
Rwanda : Le secteur minier, cause de l’augmentation des exportations de 5% en 2014

François Kanimba, Ministre du Commerce et de l’Industrie (MINICOM)

Malgré l’épreuve de déséquilibre commercial, en 2014 les exportations du Rwanda ont connu une croissance de 5%. SelonFrançois Kanimba, Ministre du Commerce et de l’Industrie, (MINICOM) les raisons de cette augmentation ne sont autres que la reprise progressivement du secteur minier qui est en plein expansion.

« Les exportations traditionnelles prennent une part significative d’environ 49 % des exportations en général. C’est pour cela que leur performance a un grand impact », a expliqué le Ministre Kanimba, avant d’ajouter que la récession actuelle des prix des minéraux sur le marché mondial a réduit la quantité de minéraux que le Rwanda a exportés l’année dernière.

« Les prix des minéraux restent faibles sur le marché international. Ils ont baissé de 23 %. Les exportations affectées en 2014 sont surtout celles de la Cassitérite et du Coltan. », a fait savoir Kanimba en ajoutant qu’avec les nouveaux progrès dans le secteur minier, les exportations pourraient reprendre.

Kanimba assure qu’il y a un grand espoir que les exportations non traditionnelles pourraient améliorer les revenus de l’exportation, vu leurs tendances en 2014, notamment l’horticulture, le pyrèthre et les  peaux d’animaux.

Selon le Ministre Kanimba, d’autres facteurs ont influencé les exportations et le commerce en 2014. C’est notamment le fait que la RD Congo ait appliqué un non-tarif des barrières sur les exportations du Rwanda.

Cependant, malgré la hausse des exportations, l’économie rwandaise a tout de même importé plus qu’elle n’a exporté en 2014. Selon le rapport du MINICOM, entre janvier et novembre 2014, les importations ont connu une augmentation de 8.6 %, causant ainsi un grand déséquilibre commercial.

La baisse dans les exportations est imputée au niveau général des exportations traditionnelles du Rwanda. Le thé, le café et coltan ont enregistré une augmentation de volume, mais leurs prix au marché international ont baissé.

Par exemple, le café a enregistré une valeur de 50,127,056 pour 18,197,273 de volume en 2013, ce qui a causé un changement de 11.9 % de la valeur d’exportation en 2013, comparée aux 56 101 963  pour 15 096 699 volume en 2014, ce qui a entrainé un déficit de -17.0 % dans les exportations.

Le thé a enregistré 50 994 133 de valeur pour 19 344 878 de volume en 2013 entre janvier et novembre, comparé à 47 536 851 de valeur pour  20 791 788 de volume, avec comme résultat une augmentation de 7.5 % en 2014.

Tags:

 

About the author

Olive Ndaka is the Junior Editor for RwandaEye. An investor and young entrepreneur, she is a quick learner and has contributed many articles for RwandaEye in Kinyarwanda.

More posts by | Visit the site of Ndaka

 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment

 




 

 
 

Warning: Illegal string offset 'id' in /home/wp_ts2em7/rwandaeye.com/wp-content/themes/manifesto/footer.php on line 4

Warning: Illegal string offset 'id' in /home/wp_ts2em7/rwandaeye.com/wp-content/themes/manifesto/footer.php on line 4

Warning: Illegal string offset 'id' in /home/wp_ts2em7/rwandaeye.com/wp-content/themes/manifesto/footer.php on line 4