Plus de 5millions de Dollars pour l’extension et la réhabilitation de l’Aéroport de Kamembe 

Share it
La Tour de Contrôle, l’aérogare et la piste qui seront réhabilités

La Tour de Contrôle, l’aérogare et la piste qui seront réhabilités

Le Rwanda continue d’investir dans les infrastructures pour son développement. L’Aéroport de Kamembe, sur la frontière du Rwanda avec la RD Congo va subir l’extension et la réhabilitation sur le coût de 5.1 milliards Franc Rwandais soit 7, 352,941 de Dollars. Ces travaux vont débuter avec le mois de Novembre 2014.

Selon la Régies des Aéroports du Rwanda (RCAA, sigle en anglais), les gros avions pourront atterrir. Ce qui va permettre l’augmentation des passagers et le boom du tourisme. Cette partie de l’Ouest du Rwanda est très touristique avec le lac Kivu, le Park National de Nyungwe, etc. Les travaux surveillance du projet seront exécutés par  STUDI, une compagnie tunisienne en partenariat avec  Gasabo 3D Ltd. Le coût  de la supervision est environs 349 millions Frws, soit 495,000$.

La Ville de Kamembe est située dans le District de Rusizi, frontalière avec la Bukavu, Capitale du Sud Kivu en RDC. La piste de cet Airport est actuellement longue de 1.5km et sera étendue jusqu’à 2.2km. C’est la compagnie chinoise de China Road and Bridge Corporation Company (CRBCC) qui a contracté ce marché et les travaux vont durer six mois. A la fin des travaux, l’Aéroport de Kamembe pourra récupérer son statut d’Aéroport International.

Tony Barigye, Directeur chargé de la communication du RCAA explique les raisons de ces travaux : « Augmenter la capacité de l’Aéroport, faciliter le tourisme, qui est l’une des sources majeures de revenues pour le pays, en facilitant l’accès aux sites touristiques qui se trouvent à l’intérieur du Pays ».

Les inquiétudes ne manquent pas chez les opérateurs des agences de voyage car les vols seront suspendus pour permettre ces travaux. « Quand bien même c’est important de réhabiliter l’aéroport, il y aura sans doute un impact négatif de ce projet le secteur touristique, et plus spécifiquement ceux qui envisageaient de prendre des avions pour se rendre à l’Ouest du Rwanda », s’inquiète Osborn Kinene, Patron de l’ECOTOURS Rwanda.

Tags:

 

About the author

Olive Ndaka is the Junior Editor for RwandaEye. An investor and young entrepreneur, she is a quick learner and has contributed many articles for RwandaEye in Kinyarwanda.

More posts by | Visit the site of Ndaka

 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment

 




 

 
 

Warning: Illegal string offset 'id' in /home/wp_ts2em7/rwandaeye.com/wp-content/themes/manifesto/footer.php on line 4

Warning: Illegal string offset 'id' in /home/wp_ts2em7/rwandaeye.com/wp-content/themes/manifesto/footer.php on line 4

Warning: Illegal string offset 'id' in /home/wp_ts2em7/rwandaeye.com/wp-content/themes/manifesto/footer.php on line 4