Découverte au Rwanda d’une grande quantité d’Améthyste, un minerai précieux

Share it

Découverte au Rwanda d’une grande quantité d’Améthyste, un minerai précieux

Le Rwanda a annoncé  la découverte d’une grande quantité de pierres précieuses rares. Cette découverte pourrait stimuler l’image du secteur minier du pays.

  1. Evode Imena, Ministre d’Etat chargé de l’exploitation minière a twitté des photos d’Améthyste découverts sur un site d’exploitation minière dans le District de Ruhango, Province méridionale du pays.

« L’extraction de l’améthyste n’est pas nouvelle. Par contre, celle qui vient d’être extraite sur quelques 1000m de profondeur dans le site de Buhanda-Muyunzwe-Gitindo du secteur Kinihira en District de Ruhango est énorme », a déclaré le Ministre.

L’améthyste est une pierre semi-précieuse (oxyde de silicium), dure comme QUARTZ- une propriété des bijoux. La pierre a une couleur violette et des impuretés de fer.

« Améthyste est connue depuis longtemps au Rwanda mais les veines découverts sont d’une rare tendresse. Nous avons encore besoin d’autres études pour évaluer la qualité et la quantité réelle et de délimiter le gisement afin de raconter la valeur économique. Mais c’est déjà une découverte passionnante », a ajouté Imena.

Améthyste apparaît principalement en couleurs violet rose clair à un violet profond. Ce minerai peut présenter des couleurs secondaires; rouge et bleu. Les meilleures variétés d’Améthystes peuvent se retrouvent en Sibérie, Sri Lanka, Brésil et l’Extrême-Orient. Idéal Améthyste appelé “Deep Sibérie” apparaît en violet de l’ordre de 75-80%, 15-20% de bleu et rouge.

Malgré cette nouvelle découverte impressionnante, le gouvernement dit qu’il est aux prises avec la chute du prix des minéraux sur les marchés internationaux.

Imena dit que le secteur minier joue un rôle important dans le développement économique du pays. « L’année dernière, le secteur minier a généré 203 320 000$ des exportations ».

Le pays veut augmenter sa production de minéraux par trois plis dans les 4 prochaines années. Le ministre dit que ça pourrait être possible grâce à des investissements dans la technologie de pointe et attirer des capitaux massifs dans ce secteur.

Le 26 Juillet, six entreprises ont signé des accords miniers avec des ressources rwandais ayant comme capital d’investissement de 6.5 milliards Frws. Et durant les 5 prochaines années, la production escomptée est de 3.300 de tonnes.

Le programme iTSCi a dit dans un rapport le mois dernier que le Rwanda avait produit 840 tonnes de minerais de ses sites 815 sites miniers en mai 2015. Cela signifie le Rwanda produit plus de minéraux que tout autre pays dans la région des Grands Lacs.

Tags:

 

About the author

Olive Ndaka is the Junior Editor for RwandaEye. An investor and young entrepreneur, she is a quick learner and has contributed many articles for RwandaEye in Kinyarwanda.

More posts by | Visit the site of Ndaka

 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment

 




 

 
 

Warning: Illegal string offset 'id' in /home/wp_ts2em7/rwandaeye.com/wp-content/themes/manifesto/footer.php on line 4

Warning: Illegal string offset 'id' in /home/wp_ts2em7/rwandaeye.com/wp-content/themes/manifesto/footer.php on line 4

Warning: Illegal string offset 'id' in /home/wp_ts2em7/rwandaeye.com/wp-content/themes/manifesto/footer.php on line 4