2014 : La Banque de Kigali enregistre les intérêts de plus de 14 milliards de Francs Rwandais les 9 premiers

Share it
La Banque de Kigali enregistre les intérêts de plus de 14 milliards de Francs Rwandais les 9 premiers

Le tableau récapitulatif des intérêts de la BK des premiers mois de cette année 2014

La Banque de Kigali (BK) a informé son aimable clientèle que les premiers neuf mois de 2014, les intérêts de cette banque sont de 14.1milliards de Francs Rwandais. Et pour le  troisième trimestre de cette année, les intérêts sont évalués à 4.2 milliards de Francs Rwandais. Ce qui montre une bonne performance par rapport aux autres institutions financières opérant au Rwanda.

La BK  assure les clients qu’après avoir payé les taxes et les impôts, publié les intérêts de cette année, l’étape suivante est d’investir cet argent pour avoir les intérêts. « C’est un bonne nouvelle pour les grandes sociétés comme, Bralirwa , MTN, différents établissements scolaires, les petite et moyenne entreprises, les clients en générale, et tous qui ont déjà investi, ou ceux qui envisagent d’investir dans la BK », a révélé Lawson Naibo, Directeur commerciale de la BK.

Selon Lawson Naibo, tandis que d’autres banques cherchent à installer leurs branches partout dans le pays, les machines qui distribuent l’argent, (ATM), etc. la BK a quant à elle disponibilisé des véhicules qui fonctionnent comme des banques mobiles. La banque s’attèle à promotion de la bonne collaboration avec leurs distributeurs des services de la BK appelés « Agents ». Actuellement, dit-il, « les clients de cette banque ont environs 800 endroits où ils peuvent bénéficier des services de la banque comme le retrait et le dépôt d’argent ».

A part l’exposition des opportunités de la BK pour ses clients à travers tout le pays, cette banque commerciale a une bonne collaboration avec d’autres banques et les sociétés de communication. Grace à cette collaboration, ses clients ayant ses cartes de Visa, Master, Union et R-Switch peuvent retirer leur argent à partir des autres banques que ça soit au Rwanda ou à l’étranger.

Posséder les cartes électroniques comme ATM, Visa, Master, Union, R-Switch qui travaillent avec la BK et être l’abonné au sein de son service électronique de « mVisa », une application qui opère dans des téléphones mobiles. Ainsi, un client abonné peut faire des opérations bancaires avec son portable. L’on peut soit retirer son argent sur les machines de ATM de BK; transférer l’argent à d’autres personnes ayant mVisa), faire des achats et payer dans des supermarchés comme, Nakumatt, Simba, dans des stations-services, dans quelques restaurants.

La BK ne fait que marquer des pas vers le développement

Dans différents pays développés, on ne touche plus l’argent liquide, que ça soit pour épargner, payer ou en transférer chez les autres. Alors la BK aussi veut promouvoir ce commerce qui utilise l’internet.

Parmi les priorités, le commerce sur l’internet (e-commerce) pour faciliter les clients, partout dans le monde, d’acheter les biens et les services sans qu’il y ait une rencontre physique du vendeur et de l’acheteur. Les touristes pourront payer en ligne (via l’internet) tous les services qu’ils veulent au Rwanda comme visiter les parcs, etc.

La BK a aussi montré qu’elle a gagné la confiance internationale. Au cours de cette année 2014, elle a reçu sept prix donnés par les sociétés internationales de Euromoney, African Banker Awards, The Banker, emea Finance, Ai Africa Investor, FiRe (Finance Report) et GCR.

BK a fait savoir qu’au mois de Septembre 2014, à part ses 485 milliards de Francs Rwandais qu’elle possédait déjà, elle a eu 17.8 milliards Francs Rwandais d’intérêts. Elle a inauguré six branches dans le pays et accordé 223.1 milliards Francs Rwandais de crédits à ses clients pour des projets de développement. Elle a vendu les 85.3miliards de Francs Rwandais dans les actions.

La politique de l’épargne est désormais la priorité de la BK

James Gatera, Directeur Exécutif de la BK  a expliqué que cette banque a encore un travail difficile de sensibiliser les Rwandais à avoir l’habitude d’épargner à long terme en utilisant soit leurs comptes ordinaires où ils peuvent déposer l’argent et après quelque temps avoir des intérêts, soit les bonds de trésor qui donnent des à long terme ainsi que l’achat des actions.

Tags:

 

About the author

Olive Ndaka is the Junior Editor for RwandaEye. An investor and young entrepreneur, she is a quick learner and has contributed many articles for RwandaEye in Kinyarwanda.

More posts by | Visit the site of Ndaka

 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment

 




 

 
 

Warning: Illegal string offset 'id' in /home/wp_ts2em7/rwandaeye.com/wp-content/themes/manifesto/footer.php on line 4

Warning: Illegal string offset 'id' in /home/wp_ts2em7/rwandaeye.com/wp-content/themes/manifesto/footer.php on line 4

Warning: Illegal string offset 'id' in /home/wp_ts2em7/rwandaeye.com/wp-content/themes/manifesto/footer.php on line 4